Expérience Marathon Lac Baïkal (07/03/17)

William vient de terminer le marathon à l’heure à laquelle j’écris cet article. Une expérience positive et un paysage à couper le souffle voilà les points à retenir de cette expérience en Sibérie sur le lac gelé Baïkal. Un grand merci pour votre soutien sur le Facebook et les réseaux sociaux en général!!

Voici l’expérience de William racontée par lui-même:

« Un marathon magnifique avec un temps radieux et un ciel bleu. L’organisation était parfaite et ce fut un plaisir de courir sur le lac Baïkal complètement gelé. J’ai trouvé trois « lièvres » Français avec qui j’ai couru durant 30km. Ce fut très sympa. Les 10 derniers kilomètres ont été assez éprouvants car il fallait éviter quelques congères. Le terrain était meilleur qu’au Pôle Nord. Il ressemblait énormément à celui de l’Antarctique. Je dois être classé dans le gros du peloton donc mission réussie pour le premier marathon de l’année. »

Et voici quelques photos prises ce matin:

 

20170307_040351

20170307_040536
Avant le marathon

20170307_04042220170307_040911

20170307_040921
Paysage Sibérien

Préparation de la team Japonaise

20170307_044457
Avant le marathon avec un Français. la tension monte!

IMG_1600

20170307_054445
Hovercrafts pour la logistique du marathon
20170307_054005
Début des 42 km
IMG_1083(1) Baikal.jpg
 Arrivée de William après 42 km et 195 mètres
IMG_0709(1) Baikal.jpg
Parcours du marathon
IMG_7116 Baikal .JPG
William bien callé derrière les français au 28ème kilomètre
IMG_6551 Baikal.JPG
En pleine concentration
IMG_6269 Baikal.JPG
les Hovercrafts en action

IMG_6282 Baikal.JPGIMG_6285 Baikal.JPG

  • Mélissa, attachée de presse

Dimanche, 29 Janvier 2017

thumbnail_image010

Bonsoir à tous,

Nous sommes de retour aujourd’hui pour vous donner quelques informations concernant la course que William va courir le 7 Mars 2017; Marathon sur le Lac gelé (Baikal) en Sibérie, Russie.

En effet, le lac a commencé à geler le 12 Décembre 2016 et d’après les organisateurs de la course, ce fut plus lent que les autres années. Néanmoins, le lac a complètement gelé le 25 Janvier 2017.

thumbnail_image003

La température se situe bien évidemment en dessous de 0, autour de -15 et -18 degrés Celsius. Il y a toujours de la vie sous dans le lac Baikal avec notamment de nombreux poissons nommés « chabot ».

« Le chabot est connu dans le monde entier. Mais le Baïkal en possède une variété surprenante. De fait, le golomianka ressemble à cette espèce. Les chabots de Sibérie sont agréablement colorés, avec des nageoires gracieuses en éventail, de couleur jaune doré. Ils vivent sur les pierres du fond. Là, les femelles pondent leurs oeufs sous les pierres et près de chacune d’elles se tient un mâle, comme un chevalier, montant la garde. Il protège courageusement ses futurs petits chabots aux nageoires jaunes et engage courageusement le combat avec les prédateurs qui s’apprêtent à se régaler de ses oeufs. Parfois même il meurt, car il demeure à proximité immédiate de la pierre sans se nourrir pendant quarante jours, jusqu’à l’éclosion des oeufs. »

Source19nek_9837.jpg

William, quant à lui, continue son entraînement intensif. Tout se déroule normalement et comme il le voulait, c’est-à-dire 80 km de course par semaine et 60 km de vélo d’intérieur par semaine également. Ce dimanche fut d’ailleurs bien chargé en émotions car William a décidé de faire du vélo d’intérieur au fitness tout en regardant le match Federer-Nadal. Au 4ème set (après 2 heures 30), William a « abandonné » le vélo afin de pouvoir mieux se concentrer sur ce match qui fut exceptionnel. Bravo à ces deux joueurs et respect à Federer. Comme le dit William; EXPERIENCE NEVER GETS OLD.

giphy

Melissa, attachée de presse.