home

Le cerveau est la tour de contrôle. Le corps, c’est l’instrument. La clé, c’est le mental.

William Gargiullo
Adepte de course à pied

  • William: Finisher du Polar Bear Challenge au Groenland 2021
    1)    Que signifie d’être finisher du Polar Bear Challenge au Groenland ?C’est de courir un marathon soit 42,125 km le premier jour et un semi-marathon soit 21,1 km le deuxième jour dans des conditions hivernales.  2)    Peux–tu nous décrire le parcours et le climat ?Les 7 premiers kilomètres se déroulent sur la calotte glaciaire, c’est-à-dire sur de la glace vive. Ensuite le parcours est vallonné sur une route de gravier mélangé avec de la glace et de la neige. Le trajet relie la calotte glaciaire au petit canton de Kangerlussuaq, juste au nord du cercle polaire. Pour les deux courses, nous avons eu auLire la suite « William: Finisher du Polar Bear Challenge au Groenland 2021 »
  • William s’économise au Marathon de Paris et est prêt pour le Groenland
    Plus de 35 000 coureurs se sont élancés des Champs-Elysées dimanche 17 octobre pour parcourir les 42,195 km de l’épreuve. Le Marathon de Paris est dans le top 6 des plus grands marathons du monde (New York, Berlin, Paris, Boston, Chicago et Londres). Dès le départ, William s’est callé derrière une meneuse d’allure afin de garder le même rythme pendant 42km tout en économisant son énergie en perspective du 2ème objectif de l’année : Marathon + semi-marathon sur le Cercle Polaire (Groenland) dans 10 jours. La course s’est déroulée selon les bases planifiées (6min 20s au km), bases assez lentes mais permettant à WilliamLire la suite « William s’économise au Marathon de Paris et est prêt pour le Groenland »
  • Les enseignements tirés du marathon de Zermatt
    Caractéristiques : Distance : 42km 195 / dénivellation : + 2000 mètresMétéo : couvert / pluvieuxEnv 300 coureurs au départ10ème participation Contexte : Ce marathon a été planifié dans la rubrique « entraînement » sur ma feuille de route 2021. Cela signifiait que je ne devais pas dépasser les 80 % de mes capacités physiques durant la course. Ma capacité de récupération était pour moi une grande inconnue. En effet, je venais de sortir d’un 165 km non-stop effectué 5 semaines auparavant ! Permettez – moi de vous souligner ici qu’en principe il faut 3 mois au corps pour récupérer totalement d’un marathon et 6 mois pour un 100 km ! LaLire la suite « Les enseignements tirés du marathon de Zermatt »

Profil de William

Bienvenue à tous sur le site « Opération Marathons Planétaires ». Ce site suit le parcours de William Gargiullo, adepte de marathons et de courses diverses.

William aime également les défis. Plus précisément, ceux en relation avec la course à pied. Entre la sublime Muraille de Chine, le sommet de l’Everest et le grand froid du Pôle Nord , William sait ce que c’est que de se lancer des challenges. Il fait maintenant partie du Grand Slam Club (avoir couru au minimum un marathon sur les 7 continents et le pôle Nord)