Itinéraire jusqu’au Pôle Sud

William est parti hier en fin de journée. Voici l’itinéraire jusqu’au Pôle Sud:

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Liste des participants

Voici la liste des participants aux 100km:

Angela Chong (SIN)
Dave Dudek (USA)
William Gargiullo (SUI)
Griff Griffiths (USA)
Andrew Kraus (USA)
John Kraus (USA)
Millan Ludena (ECU)
Markus Schramm (GER)

 

 

Mélissa Gargiullo, attachée de presse

J-11

Comme planifié, William a couru ce dimanche 2h50’ sur un parcours vallonné. Il a profité de tester d’une part l’équipement (excepté les souliers car pas de neige !) et d’autre part 3 ravitaillements basés sur du gel énergétique.
Le résultat est positif durant la course mais la récupération trop longue. Cela souligne que les séquelles de l’angine sont encore bien présentes. Le reste de la semaine (départ vendredi 15 janvier 2016) sera consacré à maintenir la condition physique par des séances entre 1h30 et 2heures maximum. Les tests des chaussures auront lieu sur une piste finlandaise (avec des copeaux ) mais en principe il n’y aura aucun problème car ces chaussures sont les mêmes qui furent portées lors du Marathon du Pôle Nord.

 

-Mélissa Gargiullo, Attachée de presse. 

J – 13 / Dernières nouvelles peu rassurantes – séances d’entraînement supprimées


Cette semaine aucun entraînement n’a pu être mis sur pied. En effet, William a une angine et est sous antibiotiques. Un test d’endurance ( 3 heures de course ) est malgré tout prévu le dimanche 10 janvier 2016.

Mélissa Gargiullo, attachée de presse.

Interview J-21

A 21 jours de la course, William nous fait part de ses sentiments concernant ces 100km ainsi que d’autres points importants concernant la course.

1) Après 6 mois de préparation, nous sommes à J -21 des 100km de l’Antarctique. Comment te sens – tu ?
Très fatigué ! 6 mois à raison de 6 entraînements par semaine c’est beaucoup pour moi Peut – être trop, on verra. Dès le début de janvier je vais ralentir la cadence. L’idée est d’être prêt le 21 janvier 2016. Pas avant, pas après.
2) Peux – tu nous expliquer dans les grandes lignes ta préparation spécifique ?
Comme je viens de te le dire, 6 entraînements par semaine. Un entraînement diversifié comprenant des longues sorties de course à pied. C’est – à – dire entre 2h30 et 3 heures. J’ai également travaillé à l’intérieur sur les steps et l’elliptique. Toujours des séances longues de 2 heures au minimum. Pour terminer j’ai effectué des séances de musculation pour le haut du corps.
3) Combien il y aura – t- il des concurrents à cette épreuve ?
Nous serons 10 coureurs venant d’Allemagne, d’Equateur, des Etats – Unis, de Singapour et bien entendu moi venant de Suisse
4) Comment vas – tu gérer la course ?
Avec mon expérience du grand froid, il faudra partir très lentement de manière de ne pas transpirer afin d’éviter que le corps gèle ! Je dois entrer au plus vite dans une bulle et d’en sortir qu’après 100 kilomètres. Pendant environs 20 heures je vais courir seul donc le mental est primordial.
5) Comment vas – tu te ravitailler ?
Cela dépendra le nombre de tours à parcourir. L’idéal serait de me ravitailler chaque 10 kilomètres. Le liquide sera composé de café et de Coca-Cola en principe. Des barres énergétiques devraient composer le solide.
6) Il parait qu’il fera -25 degrés avec du vent. Quel sera ton équipement ?
Identique que pour le Pôle Nord. Quatre couches pour le haut du corps et trois couches pour le bas. Les souliers seront équipés de pointes afin de bien adhérer sur la glace et la neige.
7) Quel est ton objectif sportif ?
Je me suis fixé un temps de 20heures pour courir ces 100 kilomètres mais bien entendu nous devons toujours rester humble et modeste car si le temps est mauvais et que le vent est de la partie il y aura du retard sur cette prévision. Je ne parle pas du classement car je ne connais pas les CV sportifs des autres coureurs qui, j’en suis persuadé, doivent être impressionnants.

 

 

Une partie de l’équipement pour les 100km :

pole s

poles3poles4

poles22

Quelques photos de William au fitness


photocatpolle photocat5 photocat2 photocat
I nterview par Mélissa Gargiullo, attachée de presse

Dernière ligne droite avant le départ

South-Pole-Flash---Landscap

 

Nous voilà à 6 semaines des 100km du pôle Sud ! Depuis juillet, l’entraînement s’est déroulé dans les meilleures conditions. Aucune blessure n’a été déplorée et le programme a été respecté.

Les dernières semaines seront consacrées à des entraînements d’endurance uniquement (sorties entre 2h30 et 3h). Quelques séances de musculation du haut du corps et des massages compléteront ces sorties. Il faut espérer de la neige afin de terminer les derniers tests d’équipement (identique à celui du Marathon du Pôle Nord).

En ce qui concerne nos partenaires, nous en aurons en principe quatre. Nous dévoilerons leurs noms dès que les contrats seront signés.

Au niveau logistique, tout est prêt. Je quitterai la Suisse pour Punta Arenas (Sud du Chili) via Santiago du Chili le 15 janvier 2016. A Punta Arenas, nous nous retrouverons tous pour nous rendre en avion au Pôle Sud. La course est prévue le 21 janvier 2016. Le retour pour la Suisse est planifié pour le 28 janvier 2016.

Bien entendu, nous attendons avec impatience les noms (CV) des concurrents de ces 100km. Nous devrions recevoir la liste définitive dans les prochains jours.

A bientôt

William

Qualification aux 100km les plus froids du monde!

Une nouvelle plutôt réjouissante ! Effectivement, William a été qualifié pour la course des 100kms qui se déroule au Pôle Sud en 2016 (mentionnée dans le précédent article). Nous vous tenons au courant de la suite et de la préparation de William qui s’avère très intense!

Mélissa G

L’objectif de 2016 est dévoilé !

Suite à de bons tests durant le marathon de Boston, il a été décidé que William participera aux 100km les plus froids du monde (Antarctique / Pôle Sud) en janvier 2016. La demande de participation a été envoyée aux organisateurs tout en espérant qu’elle va être acceptée.

Nous vous proposons de suivre la préparation de cette course sur « 100 km/ Antarctique 2016 »

Bonne lecture à tous,

Mélissa