Entraînement 106 km Himalaya (27.10)

La préparation spécifique pour cette course de montagne a duré 9 mois. Dès le mois de janvier 2018, j’ai programmé en moyenne 5 entraînements par semaine tout en incluant 3 marathons de préparation  (Milan, Zermatt et Jungfrau).

Le plan horaire peut se définir de la manière suivante :

Janvier 2018 – avril 2018 (par semaine)

  • 3 entraînements de course à pied entre 1h30 et 2 h ( résistance )
  • 2 entraînements de vélo en salle entre 1h45 et 2h

+ 20 km de Lausanne et Marathon de Milan (avril 2018)

Avril 2018 –  début septembre 2018 (par semaine)

  • 3 entraînements de course à pied de 2 h ( résistance) sur terrain à forte déclinaison.
  • 1 entraînement de course à pied de 2h à 3 h (endurance)
  • 1 entraînement de vélo et/ou escaliers en salle

+ Marathon de Zermatt (course de montagne, 42km195 pour 1829 mètres de dénivellation) – juillet 2018

+ Marathon de la Jungfrau (course de montagne, 42km195 pour 1800 mètres de dénivellation)) – septembre 2018

Z 3
Marathon de Zermatt
Marathon de la Jungfrau (2)
Marathon de la Jungfrau

Fin septembre 2018 – mi-octobre  2018 (par semaine)

  • 1 entraînement de course à pied entre 3h et 4h (endurance)
  • 2 entraînements de course à pied environs 1h15 ( résistance) sur terrain à forte déclinaison
  • 2 entraînements libre (multisports)
Agadir
Entraînement sur la plage à Agadir (Maroc)

Mes règles fondamentales :

Tous les entraînements sont effectués à 65 % – 70 % de mes capacités alors que les marathons de préparation ont été couru à 85 %.

Aucun régime diététique (mais je ne fume pas, je ne bois que très peu d’alcool et évite la nourriture trop grasse).

Aucune montre capteur d’activités (j’écoute mon corps).

 

-William

Publicités

Marathon de la Jungfrau le 8.09.2018 (classé comme le plus beau marathon de montagne du monde)

Marathon de la Jungfrau (2)A 08h28 l’hymne national suisse retentit dans la rue principale d’Interlaken où 4000 coureurs sont prêts à s’élancer pour 42 km 195 avec une dénivellation positive de plus de 1’800 mètres. A 08h30 le départ est donné sous un ciel bleu qui annonce une journée magnifique. Pour moi  c’est le 3ème et dernier marathon de préparation avant la grande aventure himalayenne du mois d’octobre (106 km). Malgré une légère fissure à une côte due à un incident domestique, j’avale kilomètre par kilomètre sans problème. Courant à une faible intensité ( 80% de mes capacités) je ne connais pas de passage à vide et termine dans de bonnes conditions physiques intégrant un classement qui m’est propre dans ce genre de compétition (milieu du peloton). Très bonne augure pour le mois d’octobre !

Marathon de la Jungfrau 2018

Cette 9ème participation au marathon de la Jungfrau consolide ma conviction que je suis un solitaire en course à pied. Je préfère courir seul en harmonie totale avec la nature. Avec des milliers de coureurs sur le parcours, je n’arrive absolument pas à «  converser » avec la montagne si belle et si majestueuse ; je devrais dire plutôt les trois montagnes ( Jungfrau, Eiger et Mönch) qui nous observent. En fait, je me réjouis de pouvoir courir pratiquement seul (nous serons une trentaine de coureurs pour 106 km !) le 27 octobre 2018.

Les 6 dernières semaines seront consacrées uniquement à un entraînement de longue durée (3h – 4h) à basse intensité. Mélissa vous tendra comme à l’accoutumée au courant de mon périple.

A tout bientôt

William

Le marathon de la Jungfrau au fil des ans

Bonjour à tous,

Tout d’abord je tiens à vous remercier du soutien via les réseaux sociaux et le blog. William et moi-même sommes très touchés. N’oubliez pas de jeter un coup d’oeil à la nouvelle page Instagram, afin de voir de nouvelles photos plusieurs fois par semaine et de suivre les entraînements de William. Je vous laisse cliquez ici. N’hésitez pas non plus à suivre la page!

Capture d_écran 2018-08-27 à 17.32.01

William se prépare en ce moment pour sa 9ème participation au marathon de la Jungfrau. En effet, ce marathon de montagne, est un favori de William en ce qui concerne l’entraînement. Ici, le marathon de la Jungfrau sert d’entraînement avant les 106 kilomètres dans les chaînes himalayennes au mois d’octobre 2018!

Je vous invite à voir quelques photos des précédentes éditions du marathon de la Jungfrau:

2011:

JMCH4133-cp12x17-2831[1]JMCA3387-cp12x17-2831[1]JMCB1410-cp12x17-2831[1]

2015:

Jungfrau 2015

2016:

Jungfrau marathon

2017:

jungfrau-2017-1-2Tristar Switzerland Rorschach 2017

Et le prochain se déroule dans moins de deux semaines!

 

 

– Mélissa, attachée de presse.

Marathon de la Jungfrau 2017 (8ème participation)

Jungfrau 2017 (1)

Samedi 9 septembre 2017, le départ du Marathon de la Jungfrau ( un parcours de 42 km pour 1’900 mètre dénivellation tracé entre Interlaken et la petite Scheidegg ) a eu lieu sous la pluie et le froid. Un climat qui ne m’a pas perturbé tout au contraire. L’objectif de ce marathon était de peaufiner les derniers détails avant la grande aventure du désert d’Atacama en novembre. J’ai en particulier tester les nouvelles chaussures à profil (Salomon – Speedcross 4) qui ont remarquablement croché dans la boue. Ce qui est de bonne augure pour le sable du désert. Egalement le ravitaillement prévu a été optimal ( Chaque 10 km un PowerGel et du Coca Cola). Le résultat de ce marathon de préparation avec une place au milieu du peloton et considérant que je n’ai pas couru au-delà de 80 % de mes capacités a été très concluant.
Ceci dit, il y a encore deux mois de préparation. Ces deux mois seront principalement dédiés à des entraînements de longue durée ( 2h30 – 3h ) tout en respectant les paliers de récupération car comme je le dis  » il faut écouter son corps  » et ce n’est pas le moment de se blesser.
Je souhaiterais pour terminer ce petit compte rendu remercier toutes les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux et j’espère que nous aurons de grandes émotions à partager lors du plus haut marathon désertique du monde dans le désert d’Atacama le 16 novembre 2017.
A bientôt,
William

Tristar Switzerland Rorschach 2017

Marathon Jungfrau 2017

Jungfrau_Marathon_Logo.svg.png

Le samedi 9 septembre 2017, je vais courir pour la 8ème fois le Marathon international de la Jungfrau.

Ce marathon a comme décor trois montagnes prestigieuses : l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau. Sur les 42.195 kilomètres du parcours, il faudra grimper 1’823 mètres de dénivellation ! Le trajet de cette course a été proclamé comme un des plus beau du monde. Le Marathon de la Jungfrau est le dernier test avant mon départ en novembre pour le Chili (Marathon désertique le plus haut du monde dans le désert d’Atacama).

  • William

 

Marathon de la Jungfrau

AlphaFoto_5487383

Le 12 septembre 2015, j’ai couru pour la 6ème fois le marathon de la Jungfrau (Suisse) l’un des plus beaux marathon du monde (mais aussi un des plus durs avec ses 1800 mètres de dénivelé !). Il ne s’agissait pas de courir pour une performance mais pour débuter la préparation des 100km du Pôle Sud (janvier 2016). Cette course marque la fin de la saison de compétition pour moi et ouvre le début d’une période intensive d’entraînement afin d’être prêt physiquement et mentalement pour participer aux 100 km les plus froids du monde. Nous vous tiendrons informé périodiquement du déroulement de cette préparation de 4 mois.

A bientôt

William

AlphaFoto_5482962

 

AlphaFoto_5476527