ANNAPURNA 100, HIMALAYA (NEPAL) – 27 octobre 2018

Voici le prochain grand défi de William!

30433701102_b6144d889c_o

Après les 100 kilomètres les plus froids du monde dans l’Antarctique en 2016, William va tenter de courir 100 kilomètres (non stop) dans les chaînes himalayennes.
Afin de se préparer au mieux à ce défi, William courra le marathon de Milan en avril, suivi par le marathon de montagne à Zermatt en juillet. Il terminera cette préparation avec le marathon de la Jungfrau en septembre, un marathon de montagne également avec 2000 mètres de dénivellation.
Il a aussi planifié des stages d’entraînement dans la région des Dents du Midi durant l’été.

29919725204_b738c192e2_o

Je vous tiendrai au courant de ces entraînements et nous voici tous repartis pour suivre de près ce nouveau challenge!
-Mélissa, attachée de presse.
Publicités

Marathon Jungfrau 2017

Jungfrau_Marathon_Logo.svg.png

Le samedi 9 septembre 2017, je vais courir pour la 8ème fois le Marathon international de la Jungfrau.

Ce marathon a comme décor trois montagnes prestigieuses : l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau. Sur les 42.195 kilomètres du parcours, il faudra grimper 1’823 mètres de dénivellation ! Le trajet de cette course a été proclamé comme un des plus beau du monde. Le Marathon de la Jungfrau est le dernier test avant mon départ en novembre pour le Chili (Marathon désertique le plus haut du monde dans le désert d’Atacama).

  • William

 

Marathon de Zermatt 2017

William a couru le samedi 1er juillet 2017 le marathon de Zermatt pour la 7ème fois. Il a battu son record en terminant 14ème dans sa catégorie en 5 heures et 44 minutes. De très bons résultats pour un marathon de préparation pour le marathon au Chili, dans le désert d’Atacama, qui aura lieu le 16 novembre 2017.

Le prochain marathon de William sera celui de la Jungfrau en septembre 2017, un marathon de montagne, afin de parfaire sa condition physique et régler les derniers détails.

Voici quelques photos du marathon:

20x30-ZMEF1276

20x30-ZMEF1274
William a passé le 30ème kilomètre et se trouve dans une portion délicate du marathon
20x30-ZMEA2418
Arrivée de William après 42 km d’effort.

– Mélissa, attachée de presse.

Assemblée générale de l’association LFT, Berne + Posez vos questions!

thumbnail_da3i0092
Mercredi 15 février, William a donné une conférence concernant ses expériences des Poles (marathon Pôle Nord 2014 et 100km Pôle Sud 2016).Devant une cinquantaine d’officiers, il a notamment souligné l’importance du mental durant les courses d’endurance.

 

Nous sommes en ce moment en pleine préparation de questions pour William concernant le marathon sur la lac gelé en Sibérie qui a lieu le 7 mars 2017. Pour la première fois nous vous proposons d’également envoyer vos questions. Elles seront ajoutées à « l’interview » et peut-être utilisées par les sponsors.

N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre question ci-dessous ou d’envoyer un e-mail à cette adresse: melissagargiullo@hotmail.com. Vous avez jusqu’au jeudi 23 février 2017. Un grand merci pour votre soutien!

-Mélissa, attachée de presse

Interview de William (Marathon de Zermatt/championnat du monde de course de montagne 2015)

William a terminé le marathon de Zermatt qui cette année était également le championnat du monde de course de montagne. Malgré la chaleur (il a presque fait 40 degrés samedi dernier!), William a réussi a atteindre l’arrivée. Malgré un chronomètre légèrement décevant, il a tout de même réussi à faire partie des 30 premiers, ce qui était son objectif!
Voici une interview de son expérience par rapport au marathon de cette année.

zermatt - 2015 - 5

1) Comment s’est déroulé la course malgré la chaleur? Es-tu heureux de ton temps et de ton classement?

Comme prévu, j’ai couru les 20 premiers km à 70 % de mes capacités physiques mais dès le 22ème km il n’était plus possible pour moi de courir dans les montées. Il ne s’agissait pas d’une défaillance mais simplement que la chaleur avait transformé mon corps en une bouilloire ! Mon temps est supérieur de 35 minutes par rapport à l’année passée mais mon classement est honorable finissant dans le peloton.

2) Est-ce que tu t’es ravitaillé?

A chaque 5 km, je buvais en principe du Coca-Cola et refroidissait ma tête et ma nuque avec de l’eau.

3) Il a fait presque 40 degrés durant cette course, quel est ton conseil pour souffrir le moins possible?

Courir lentement ( 70 % de ses capacités) et se ravitailler en liquide et se refroidir la tête et la nuque notamment.

Zermatt 2015

4) Comment est-ce que tu récuperes après un marathon tel que celui-ci?

Après la course, un massage d’une heure par un masseur sportif a été le bienvenu. Ensuite, une récupération d’un mois est nécessaire en pratiquant du vélo, de la nage et de la musculation (peu de course à pied).

5) Est-ce la première fois que tu coures cette course?

C’est ma 5ème édition mais la 1ère fois dans le cadre du championnat du monde de course de longue distance.

zermatt 2015 - 11

6) Comment est-ce que tu t’es préparé pour ce marathon?

Aucune préparation spécifique pour ce marathon de montagne excepté des séances plus longues sur les steps. L’entraînement standard est celui que je décris dans le site web.

7) Est-ce que tu participeras à cette épreuve l’année prochaine? Si oui, la préparation sera-t-elle différente?

Oui je participerai à cette course qui est magnifique (paysage extraordinaire avec le Cervin). Je ne peux pas encore dire si ma préparation sera différente car il faudra voir comment je vais digérer les 100km les plus froids du monde en janvier 2016 ( Pôle sud)

8) Enfin, quelle est ta prochaine course?

Il s’agira du marathon de la Jungfrau en septembre de cette année.

Zermatt 2015 - 2

Questions par Mélissa Gargiullo